Nous n’utilisons plus de glyphosate depuis plusieurs années en ville de Morges. Les plus grandes surfaces devant être exempte d’herbe sont travaillée mécaniquement.

Nous faisons un effort soutenu et régulier pour atteindre un objectif de zéro pesticides pour la ville de Morges.

Ville de Morges

Chacun peut agir pour limiter l’utilisation des pesticides

Eline

Bénévole Greenpeace

Vous avez un jardin ou balcon? Renoncez à l’utilisation de glyphosate et d’autres pesticides chimiques chez vous!

Le glyphosate est l’une des substances actives utilisées dans de nombreux herbicides, comme le Roundup, commercialisé par Monsanto, mais aussi le Resolva ou le Capito. Les pesticides et leurs produits dérivés se retrouvent dans l’air, dans la pluie et même dans le corps humain.

Renoncez à ces produits et aux autres pesticides, herbicides, fongicides ou insecticides chimiques. Votre santé et l’environnement ne s’en porteront que mieux !

« L’exposition des humains au glyphosate a été reliée à diverses pathologies, par exemple des altérations de la reproduction, le cancer et des troubles neurologiques» – Rapport Greenpeace

Informations utiles pour votre commune afin de renoncer aux herbicides et pesticides chimiques:
Techniques alternatives de désherbage et de gestion des espaces verts (PAN Europe)

En achetant des produits agricoles bio, vous êtes certain qu’aucun herbicide à base de glyphosate n’a été utilisé lors de la production de vos fruits et légumes. De plus, aucun autre pesticide ou fongicide chimique n’aura contaminé l’environnement.

Vérifiez sur la carte interactive si votre commune utilise du glyphosate et/ou d’autres pesticides chimiques. Si oui, vous pouvez la contacter pour demander à ce que ces produits ne soient plus utilisés. Si votre commune n’a pas répondu, vous pouvez les contacter pour leur demander quels produits sont utilisés dans l’entretien des parcs et jardins et de la voirie.

Votre commune n’utilise pas de pesticide ? N’hésitez pas à nous commander des autocollants Ma Commune Zero Pesticide ! Montrez à vos concitoyens que vous êtes fiers de votre commune et encouragez les localités voisines à faire de même.

autocollant_ma_commune_zero_pesticide

Exemple de commune ayant renoncé au glyphosate et autres pesticides depuis 3 ans


Anarchy in Switzerland

A Saillon/VS, le glyphosate est interdit depuis 3 ans. Les jardiniers communaux ont développé des solutions alternatives, pas plus chères, et moins nocives. Solutions d'avenir ?

Publié par Nouvo sur vendredi 29 juillet 2016
Voir un exemple de mail pour votre commune

Vous pouvez vous inspirer du texte suivant pour obtenir plus d’informations de votre commune.

Madame, Monsieur,

Comme vous le savez peut-être, le glyphosate, molécule herbicide développée par Monsanto, est classé depuis le 20 mars 2015 comme cancérogène probable par le Centre Internationale de Recherche sur le cancer de l’OMS.

J’ai pu voir sur le site www.ma-commune-zero-pesticide.ch que vous utilisiez encore du glyphosate et/ou des pesticides chimiques ou bien que vous n’aviez pas répondu à leur enquête.

Je vous serais donc reconnaissant de répondre aux questions suivantes.

1- Utilisez-vous du glyphosate dans votre commune?

Par exemple au sein de votre service des Parcs et Jardins ou pour l’entretien des talus de route. Le glyphosate est vendu sous plusieurs noms commerciaux dont les principaux sont Roundup, Resolva ou Capito.

2- Dans le cas où votre commune utilise encore du glyphosate, avez-vous un plan pour l’arrêt de son utilisation à court terme?

Merci dans ce cas de nous donner la date prévue de l’arrêt d’utilisation du glyphosate dans votre commune.

3- Utilisez-vous d’autres pesticides ou insecticides? Et si oui, avez-vous un plan pour l’arrêt de leur utilisation à court terme? 

Des alternatives existent et sont déjà utilisées dans plusieurs communes du canton:

http://www.gestiondifferenciee.org/IMG/pdf/desherbagealternatif-adalia.pdf

Si vous souhaitez plus d’informations sur les dangers du glyphosate, vous pouvez visiter

http://www.greenpeace.org/switzerland/Global/switzerland/fr/publications/agriculture/2011_Agriculture_Resume_CulturesOGM.pdf

En plus d’être cancérogène, le glyphosate a également été identifié comme source de pollution des eaux superficielles et retrouvé dans plusieurs rivières du canton dont la Venoge.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes sincères salutations.

Vous avez obtenu une réponse de votre commune? Contactez nous!

11 + 4 =